Mort de Monseigneur Bala: L’église rejette la thèse du suicide

Publicité

Contrairement à ce qu’affirme le procureur de la cour d’appel du centre, les prélats du Cameroun par la voix de monseigneur Kleda maintiennent la piste d’un assassinat.
Face à la presse hier à Yaoundé, le clergé maintient la thèse de « l’assassinat’ bien que n’ayant pas réalisé d’autopsie. Le président de la conférence épiscopale nationale du Cameroun (Cenc) a indiqué que les évêques du Cameroun au nom de qui il parle, maintiennent leur position, c’est à dire celle qu’ils ont donné dans leur déclaration. En effet, au lendemain de la découverte du corps sans vie de l’évêque dans les rives du fleuve sanaga, précisément au lieu dit Tsang, le clergé avait évoqué la piste d’un assassinat qualifié de crapuleux et brutal. Une position aux opposés de celle des autorités judiciaires, qui affirme à la suite de trois autopsies que l’évêque du diocèse de Bafia s’est plutôt suicidé. De ce fait l’église maintient sa précision pour faire jaillir la vérité et traduire les coupables en justice. Cette rencontre avec les hommes de médias intervient à quelques heures de la réunion des évêques d’Afrique centrale qui se tiendra à Yaoundé sous le thème « œcuménisme et dialogue interreligieux ».

Partager

Comments

comments

Publicité

Be the first to comment on "Mort de Monseigneur Bala: L’église rejette la thèse du suicide"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*