Gabon: Jean Ping chahuté

Publicité

Vendredi 27 juillet 2017- L’opposant Gabonais Jean Ping est rentré au bercail, mardi dernier à Libreville. Il a eu chaud parce qu’il a été chahuté par son peuple.

De nombreux t-shirt jaunes, des sandwiches et des boissons étaient distribués pour inciter la foule à rejoindre le cortège. Au total, il n’y aura pas eu foule. Seules 300 personnes se sont rendues sur place à l’aéroport afin d’accueillir leur « président élu ». Une déception que Jean Ping a tenté de masquer en accusant les autorités d’avoir empêché les populations de venir l’accueillir comme il se doit.

Le ministère gabonais de l’Intérieur avait prévenu mardi matin n’avoir reçu « aucune demande relative à la manifestation projetée » pour le retour de Jean Ping. Contrairement à ce qu’avançait, d’après le ministère, un communiqué sur les réseaux sociaux. Les Gabonais savent maintenant le comportement de Jean Ping. « Il est venu uniquement pour parasiter le peuple gabonais » indiquent des observateurs avertis.

Son message est bien compris par plusieurs qui, d’ailleurs ne perdent plus leur temps à cause de Jean Ping. Mieux, l’opposant gabonais tente de manipuler l’opinion internationale, en commençant à solliciter plusieurs médias africains pour mener une campagne de déstabilisation.

Partager

Comments

comments

Publicité

Be the first to comment on "Gabon: Jean Ping chahuté"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*