Gabon: des criminels mettent le feu à l’office national pharmaceutique

L'office national pharmaceutique

Publicité

Des criminels auraient mis le feu à l’office national pharmaceutique. Les pompiers arrivés sur place suspecte un départ d’incendie d’origine criminel.

La gestion des médicaments passe obligatoirement par cet office. Il a été créé dans les années 80 pour fournir l’ensemble des établissements sanitaire du pays.

Mais l’ensemble des stocks de l’institut ont brulé au cours de cet incendie. Des criminels auraient été à l’origine du départ d’incendie. C’est ce que révèle l’enquête préliminaire qui a été diligentée. L’office national pharmaceutique est un organisme d’état. Il bénéficie d’une subvention de 1,16 milliards de francs CFA.

Il est sous la coupe d’un audit qui doit déterminer l’origine de graves manquements constatés dans la santé au Gabon. Le ministre de la santé Léon Nzouba, s’était lui-même déplacé sur place en novembre 2016. Il avait affirmé que l’institution n’était en mesure de répondre à un fonctionnement normal.

Partager

Comments

comments

Publicité

Be the first to comment on "Gabon: des criminels mettent le feu à l’office national pharmaceutique"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*