Forum de la diaspora:Le problème anglophone plombe la participation des Camerounais des Etats-Unis

Publicité

Les Camerounais vivant au pays de l’oncle Sam ont brillé par une très faible participation.

Ils n’ont pas été nombreux à faire le déplacement du Cameroun à l’occasion de ce forum dédié à la diaspora camerounaise, les Camerounais résidents aux Etats-Unis et particulièrement ceux Washington. Une situation qui est loin d’être une surprise pour ceux des observateurs ayant suivi les préparatifs de cette grand’messe dans la capitale américaine. En effet, c’est sur fond de discorde avec leur ambassadeur que les Camerounais des Etats-Unis ont préparé ce forum, beaucoup exigeant une solution à la crise de confiance avec le pouvoir que traversent les régions anglophones du Cameroun, et caractérisée par l’arrestation de nombreux activistes qui dénonçaient leur marginalisation dans la conduite des affaires du pays. Curieusement, l’once du boycott a été déclenchée par les ressortissants francophones vivant à Washington qui s’offusquaient de l’embastillement des personnes interpellées simplement pour avoir manifesté. Au cours des réunions préparatoires à l’événement, son excellence Etoundi Essomba a eu maille à partir avec nombre de ses compatriotes  qui déploraient que les manifestants anglophones continuent à être incarcérés à la suite des revendications. En outre, d’autre camerounais dénonçaient le recrutement d’un certain Ndongmo, présenté comme un factotum de Jean Nkueté, secrétaire général du comité centrale du Rdpc-Parti au pouvoir, pour les besoins de la cause. En effet, c’est lui qui était chargé par l’ambassadeur de convaincre les différentes communautés camerounaises établies à Washington, de prendre part à ces assises. Or de nombreux résidents auraient préféré un émissaire neutre sans couleur politique, ni accointance avec le pouvoir. Surtout que d’après quelques informations en circulation dans les milieux camerounais de Washington, l’autre enjeu de ce forum était de permettre à l’ambassadeur camerounais de montrer aux autorités américaines, à travers un rapport circonstancié sur le forum que le régime de Yaoundé est en parfaite osmose avec sa diaspora et particulièrement celle des Etats-Unis. Comme une trainée de poudre, un mot d’ordre de boycott a circulé entre les communautés camerounaises établies aux Etats-Unis, ce qui explique la faible participation des Camerounais établis aux Usa à ce forum organisé toute la semaine dernière à Yaoundé.
Partager

Comments

comments

Publicité

Be the first to comment on "Forum de la diaspora:Le problème anglophone plombe la participation des Camerounais des Etats-Unis"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*