Cameroun:Biya pour le cumul ministre Pca

Publicité

Un projet de loi portant sur le statut
général des entreprises publiques soumis par le chef de l’Etat à l’Assemblée
Nationale le 22 juin à Yaoundé.

Cameroun, plusieurs personnalités sont à la fois ministre et président de
conseil d’administration d’une société d’Etat. Pourtant, l’article 21 (1) de la
loi n°99/016 du 22 décembre 1999 portant statut des établissements publics et
des entreprises du secteur public et parapublic, dispose clairement que, « les fonctions de Président de conseil d’administration sont incompatibles
avec celles de membres de gouvernement
».Un peu plus loin, la même loi dans
son article 59 alinéa 1 indique également que, « Les fonctions de président et de membre du Conseil d’administration
d’un établissement public sont incompatibles avec celles de parlementaire, de
magistrat exerçant auprès d’une juridiction ou de membre du conseil
constitutionnel ». Avec le nouveau
projet de lois qui est en en voie d’être legalisé, les députés et Sénateurs restent
les seuls frappés par l’interdiction de cumul. Le parlementaire qui accède à un
poste de Pca devra alors quitter ses fonctions d’élu au parlement conformément à cette
loi.

Cependant,
la disposition légale interdisant le cumul de fonction aux parlementaires qui
existe depuis quelques années, n’est même pas respectée. On y
retrouve au parlement des députés et sénateurs occupant egalement les postes de Pca des
sociétés d’Etat ce qui est en violation avec ladite loi. Chief Mukete doyen d’âge
des sénateurs est Pca de camtel, bien plus actionnaire majoritaire à Mtn
Cameroun. Peter Mafany Musonge lui aussi sénateur occupe les fonctions de Grand
chancelier des Ordres nationaux, avec des bureaux à la présidence de la
République. Hessana Mahamat, directeur des affaires générales (DAG) de la
présidence de la République, est à la fois PCA de l’Agence de régulation des
télécommunications (ART) et sénateur suppléant. Simon Achidi Achu, sénateur du
Nord-Ouest est PCA de la Société nationale d’investissement (SNI). A l’Assemblée
Nationale, on peut citer le député Rdpc, l’honnorable, Hamadou Sali, qui est à la fois Pca de Douala
International Terminal (Dit) et Pca de Camrail. C’est dire combien de fois Paul
Biya viol lui-même ses propres lois.

Partager

Comments

comments

Publicité

Be the first to comment on "Cameroun:Biya pour le cumul ministre Pca"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*